Concours Europan 10

diagramme exe


Situation : Ville de Saintes (17)
M.Ouvrage : Europan, Saintes
M.Oeuvre : Alterlab, Wa studio, Landescape
Phase : Concours
Surface : 20 ha
Année : 2010

Nature de la commande

Concours européen d’architecture sur la réhabilitation d’un ancien site hospitalier en situation de belvédère.

Déroulement :

50% paysage

Le parti pris s’est basé sur le fait de renouer les aménités portées par le site à la vie de la ville de Saintes, et cela dès le début de la démarche de réhabilitation du quartier. Le phasage est donc l’une des pierres angulaires du projet, de la déconstruction jusqu’à la livraison des bâtiments et des espaces publics « définitifs ». Ainsi, en phase 1 : des cheminements et espaces publics en franges sont proposés pour profiter des vues en belvédères et ouvrir des traverses entre la ville haute et ville basse. La phase 2 : Propose des itinéraires et espaces publics temporaires dans le quartier en fonction des étapes de déconstructions -reconstructions et du déroulement des fouilles archéologiques qui sont sur le site de Saintes un temps à mettre particulièrement en valeur. Certains espaces publics sont donc conçu pour être transitoire voir participée de façon active au processus de renouvellement ( principe de pépinière urbaine).
La phase 3 : Propose dans une version à terme du projet de renouvellement, une variation fine dans le traitement des espaces publics, semi-publics et privés. Ainsi les espaces semi privés / semi publics situés à l’interface entre le bâti et l’espace publics ont été choisis pour leur fécondité sociale et mis en place non pas en RDC mais sur les toitures des bâtiments afin de bénéficier des vues panoramiques sur la ville basse et son paysage fluvial. Différentes typologies de ces espaces en toiture ont ainsi été déclinés pour offrir une richesse d’usage.

30% R&D

La déconstruction de l’existant (plus de 20 000m2 de locaux hospitaliers désaffectés) est le première étape du projet dans le sens ou l’on considère cette « contraintes » comme ressource à part entière. Il proposition de création d’une filière de recyclage du béton in situ a été proposé, pour limiter l’impact environnemental et urbain sur les quartiers d’habitations avoisinants.
D’autres processus innovant ont été préconiser :
– Pépinière urbaine.
– Traitement des eaux usées sur site par processus biologique visitable (la bioserre) induisant la déconnection du quartier au réseau de ville.
– Propositions de principes constructifs réduisant l’impact des fondations dans le sol afin de redonner un sol perméable et vivant sur un site actuellement imperméabilisé à 95%.
– Préconisation des traitements de façade pour favoriser la mise en place de refuge pour la biodiversité (faune, flore) intégrable dès l’amont de la conception architecturale.
– Proposition d’un plan masse adapté aux variations et apports climatiques et microclimatiques (ensoleillement (surchauffe et apport) , vent, hygrométrie, récupération des eaux pluviales, ombres portées, etc.)

20 % Médiation culturelle

En lien avec le déroulement du phasage opérationnel proposé, un programme socioculturel a été conçu pour amplifier la participation du public dans la conception progressive du quartier. Les différents espaces publics temporaires (pépinière urbaine, fouilles archéologiques visitables, dépollutions, etc) ont ainsi été conçus pour porter ces dispositifs culturels afin que le, public puisse sur site comprendre, vivre, et contribuer à ce renouvellement urbain.